Chasse aux niches fiscales, suite. Lors de la présentation de son programme présidentiel, jeudi, Nicolas Sarkozy a proposé la réduction, voire la suppression de plusieurs avantages fiscaux. Sur la sellette notamment, l’exonération des dépenses engagées par les propriétaires bailleurs pour réaliser de gros travaux dans le bien qu’ils louent. Dans l’exposé de ses « propositions pour une France forte », le candidat de l’UMP estime que la « la pertinence de [cette] niche n’est vraiment pas démontrée », les travaux réalisés « se répercutant dans le prix des loyers ».

La déductibilité ne serait donc maintenue que pour les dépenses liées à l’accessibilité des personnes handicapées ou au désamiantage, ce qui permettrait à l’Etat de réaliser un gain de 700 millions d’euros par an, sur un total de 1 milliard d’euros d’économies visé dans le cadre des nouvelles réductions de niches fiscales.

Président chez JFFR-Conseils