Pour les Américains, rien ne vaut le charme d’un appartement haussmannien authentique avec parquets, moulures au plafond et cheminée ». Mais pour eux, authenticité ne doit pas rimer avec vétusté. Ils veulent un mobilier actuel, un équipement fonctionnel, une cuisine pratique et agréable. La douche est indispensable, et l’air conditionné prisé.

 

Les Anglais, eux, recherchent une atmosphère chaleureuse. Exit la modernité au profit de la tradition, quitte à s’accommoder de petits défauts : un long couloir ou une toute petite salle de bains. Ils aiment les appartements sous les toits, et la présence d’une baignoire est un plus.

 

Les Italiens, esthètes, apprécient les beaux objets, le matériel high-tech et le confort. Ils sont aussi amateurs de quartiers animés avec petits restaurants et terrasses ombragées, bien desservis et sûrs le soir.

Pour les Allemands, modernité, fonctionnalité et praticité sont les maîtres mots. Et de grands lits de 160 cm de large au minimum sont préférables à des lits jumeaux.

Les Espagnols, comme les hispanophones de manière générale, sont exigeants. Leur quête : un service de qualité de la part de l’agence et du bailleur, et une relation de confiance, d’égal à égal, presque amicale.

 

Les visiteurs japonais, quant à eux, perçoivent Paris comme une capitale dangereuse, et ont besoin d’assistance pour réaliser leur location. Ils évitent les bas étages par crainte des cambriolages, et se sentent rassurés par la présence d’un digicode ou d’un gardien. Dans l’appartement, la baignoire est indispensable, et le parquet facile à nettoyer est un plus pour les Japonais, qui aiment marcher pieds nus.

La clientèle chinoise, souvent jeune, recherche des petits budgets et des quartiers touristiques, quand les Brésiliens espèrent un appartement spacieux et lumineux, dans un secteur animé.

Enfin, les Russes apprécient les biens luxueux, contemporains et dernier cri. Pas de vieilles poutres et de charme de l’ancien pour eux, ni quartier populaire, mais uniquement les secteurs chics des VIIIe, XVIe, et XVIIe arrondissement.

Président chez JFFR-Conseils